/
0/5

0 avis

Oeuvres musicales

La célébration des invisibles

  • Philippe Hurel

Description

Sur l'oeuvre
  • Commentaire de Philippe Hurel : "Comme beaucoup de compositeurs confrontés à un texte, [...] je n'ai conservé que les informations les plus pertinentes pour l'auditeur, de manière à ce que l'attention ne se porte que sur certains mots clés qui puissent donner une idée de l'argument. Le résultat est donc avant tout "sonore" mais la structure formelle du texte a fortement influencé la forme musicale. Ainsi, certains mots (oasis, planète, Cuzco, nouveau monde) ou certaines situations scéniques (rassemblement, joie de la découverte, inquiétude des protagonistes) sont caractérisés par des situations musicales particulières, sortes de meta-leitmotive. [...] A l'instar du texte, la partition se referme sur elle-même en une sorte de mouvement contraire, lequel, partant de sons sans hauteur précise (blocs de bois), nous entraîne vers des polyphonies rythmiques harmoniquement claires pour nous ramener enfin à des sons sans hauteur précise. Les deux interludes instrumentaux viennent s'insérer comme de véritables commentaires des scènes chantées qui les précèdent tandis que le choeur a cappella sert d'épilogue. Par ailleurs, aux voyages des hommes et aux trajets qu'ils parcourent dans l'espace correspond une trajectoire du son, fruit d'un travail sur la spatialisation instrumentale" [...]. Durée : environ 45 minutes.
Sur la création de l'oeuvre
  • Création de la 1ère version en 1992 à Strasbourg, avec un théâtre d'ombres ; création de la 2ème version en concert à la Cité de la musique le 4 novembre 2006
Source
  • Programme du concert donné à la Cité de la musique le 4 novembre 2006 (Philippe Hurel)

Recherches associées

Genre(s) / Période(s)
Compositeur(s)

N° du document : 0795330

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs